Le calendrier 2011

Les 4 stages de l'année 2011 sont quasiment complets sur l'année, ils se déroulent tous au Village des Arts à Octon dans la vallée du Salagou pour 4 ou 6 jours. Pour l'instant, le travail des foires d'art que je mène m'empêche de donner plus de stages et donc de prendre de nouveaux éléves.
Selon le programme de travail pour 2012, je pourrais peut-être faire un cinquième ou un sixième stage et ainsi accueillir de nouvelles créatrices et créateurs.
Si vous souhaitez avoir de plus amples renseignements n'hésitez pas à envoyer un email, pour que je puisse vous informer des possibilités de stage sur 2012, et que vous puissiez me donner quelques infos sur votre pratique ou désir de pratique ou tout simplement du partage sur votre peinture.....


jeudi 10 janvier 2008

Encore une autre petite après-midi de création et cette fois-ci plus d'entrain, tout le monde semblait plus satisfait avec le travail....travail des zones et des surfaces par le mélange de couleurs présentes sur la palette comme pour Marie-Thérèse et Sandrine, les mélanges existent parce que l'on se sert de ce qui est prexistant à sa peinture un peu de blanc en plus parfois pour modifier les valeurs de ses couleurs. Confiance les filles ont y arrive...doucement...Sinon une exposition se fera surement des niveaux III et II d'ici le mois d'avril...à prévoir et organiser.....

1 commentaire:

suzanne a dit…

Bon j'avais ecrit plein de choses mais tout s'est effacé. Je vais quand meme essayer de resumer ma pensée.
Le samedi matin, a l'atelier, ce n'est pas MOI mais un ETAT de moi qui existe, je suis entorée d'une bulle d'energie. Cette energie c'est de la concentration, et j'ai physiquement chaud. Quand j'arrete, un frisson me secoue le corps. Je me suis même dit souvent qu'en cas de grand froid, je dessinerai. Et puis j'ai pensé à ces musiciens quand la ville de Varsovie je crois avait été assiégee, qui ont donné un concert. On a coutume de penser que c'est de la dignité. Je pense que c'est aussi de la survie.

De la difficulté de l'abstraction : Perte de reperes connus, d'images d'emotions, de clichés. Comment rendre compte de ces emotions, de ce que l'on a dans cette BULLE INTERIEURE au niveau de l'estomac. Qu'est ce que cette energie là? C'est ce que l'on veut donner, qu'on a besoin de donner. Comment la poser, dans quelle subtilité. Vais je comprendre ce que je veux donner. Va -t-on comprendre ce que j'ai voulu donner? Est ce que ca va toucher?

Mais peut importe finalement, C'est le va et vient entre la bulle interieure et la bulle exterieur qui fait le mouvement, une forme comme une autre de vie.Intense en tout cas.


HAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHA
je viens de comprendre , après tout ce BLABLABLABLABLABLABLABLABLABLABLABLpourquoi j'ai fait

plein de OOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOdans mon dernier tableau.

Pour finir, Quel plaisr de partager tout cela à l'atelier, d'ETRE avec des frangines dans le meme ETAT

L'artiste

Ma photo

Born in Scotland in 1970, Sophia Lindsay Burns is a painter currently working and living between Octon - in the south of France - and Edinburgh - in Scotland. Sophia also gives workshops in the south of France, to share her art experience to others specially amateurs and also organises yoga and painting workshops during the summer. As a former university student she still writes texts about ways of teaching art and on the developments of the postmodern reconstructive philosophy in nowadays art. 

You can see her work on the following web site :  http://www.sophia-burns.com


Sophia Burns est nee en 1970. Elle vit et travaille entre le sud de la france dans l’herault  et Edinburgh en Ecosse. Parallelement a sa creation, Sophia Burns enseigne aux amateurs, elle organise  depuis 4 ans des cours et des stages autour de la creation en France et en Ecosse.   Son travail est visible sur son site www.sophia-burns.com